Notre savoir-faire

Ce savoir-faire ne s’improvise pas, c’est un travail complexe et délicat que l’on acquiert avec le temps. L’art de la macération requiert maîtrise, rigueur, patience et comme pour chaque création, une passion débordante.

C’est principalement durant la période estivale, de juin à octobre, que nous cultivons verveine, menthe et framboise sur des surfaces à taille humaine, la totalité de l’exploitation ne dépassant pas l’hectare. Nous achetons les poires dans la Drôme, chez un ami producteur.

La cueillette en sauvage se déroule également à cette époque. Exception faite pour la prunelle que nous récoltons après les premières gelées.

 

Après une sélection rigoureuse, nous répartissons les plantes ou fruits en macération avec de l’alcool à 96°, dans des fûts adaptés. C’est le principe de l’extraction à froid qui permet d’extraire tous les arômes. Après plusieurs semaines de patience et de vigilance, intervient la filtration.

Nous supprimons les plantes ou fruits pour ne conserver que l’alcool. On y ajoute un sirop obtenu avec de l’eau et du sucre. Notre liqueur est prête à être embouteillée !